Comment éviter au maximum les MST ?

Comment éviter au maximum les MST ?

Les moments de rapports sexuels sont souvent évoqués pour le plaisir qu’ils procurent. Pourtant, ces minutes d’extases, peuvent être également de véritables sources de maladies. Des maladies sexuellement transmissibles qui sont pour la plupart curables, mais dans certains cas, n’ont toujours pas de remèdes. Dans un cas comme dans l’autre, la solution idéale est de prendre des précautions pour éviter de les contracter. Comment y parvenir ? Nous avons discuté avec le Docteur Razack ANDEMI, et il nous a prodigué quelques conseils à ce sujet.

Adopter le préservatif : un moyen à double avantages

Le préservatif lors de chaque rapport sexuel est le moyen par excellence pour éviter les MST (Maladies Sexuellement Transmissibles). C’est l’une des méthodes les plus conseillés en cas de pluralité de partenaires sexuels. « Il faut opter pour l’usage correct du préservatif, chaque fois et toutes les fois où l’on doit passer à l’acte sexuel. » notifie Docteur Razack ANDEMI, Médecin généraliste et certifié en DSSR. Certes, « la question de l’efficacité de l’usage du préservatif reste mitigée. Cela est dû à l’évolution des pratiques sexuelles des humains qui s’adonnent de plus en plus au sexe oral (fellation et cunnilingus). », poursuit le spécialiste. Qu’à cela ne tienne, l’idéal serait d’employer le préservatif pour limiter le risque de contraction des maladies.

Normaliser la fidélité : simple et efficace

Nul besoin d’être un expert pour savoir que plus le nombre de partenaires augmente, moins l’on est à l’abri des maladies sexuellement transmissibles. L’infidélité ouvre la porte à ces maladies. Tout bien considéré, le désir d’entretenir des rapports ne devrait donc pas l’emporter sur la prudence. « La confiance, la fidélité et le contrôle de soi ne doivent pas être contraignants pour les enfants et à fortiori les jeunes personnes » martèle Docteur Razack ANDEMI. En réalité, avoir une partenaire sexuelle permet de maîtriser le statut de l’autre. Cela favorise la prise des dispositions idoines quand il le faut et comment il le faut pour prévenir les risques. À postériori, les valeurs humaines (la fidélité notamment) jouent un rôle primordial dans la lutte contre les maladies sexuellement transmissibles.

La bonne hygiène comme bouclier contre les maladies sexuellement transmissibles

Les MST ne sont pas contractées seulement lors d’un rapport sexuel.  Bien que très rare, la transmission peut être effectuée en partageant un linge contaminé. Un peu d’inattention sur le plan hygiénique pourrait ainsi s’avérer préjudiciable pour la santé sexuelle. Pour ce fait, il est recommandé de garder des sous-vêtements lors d’essayage d’un vêtement au magasin par exemple. Aussi, l’utilisation d’un rasoir à autrui pour se raser les parties intimes est susceptible de faciliter le transfert de maladie. Le mieux serait de posséder son propre matériel, surtout pour les questions se rapportant au sexe.

La vaccination contre certaines maladies sexuelles et le dépistage sont aussi des moyens efficaces pour s’éloigner des maladies sexuellement transmissibles.

 

Yanick ZOUNTCHEGBE

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Suivez nous