L’impact dévastateur d’un goumin sur la santé mentale

L’impact dévastateur d’un goumin sur la santé mentale

“Mes cheveux, j’ai dû les enlever pour faire le vide. Je ne sortais plus. J’étais devenue parano. C’est difficile pour moi de manger. Parfois, je me rends compte que mon raisonnement ne tient plus la route ‘’ C’est le témoignage d’ Alicia, une jeune fille dans la fleur de l’âge. Son mec l’a quitté et la meilleure solution pour elle de montrer son autonomie, c’est de couper ses cheveux. Et toi ? As-tu déjà connu un goumin (déception amoureuse) ? Comment cela s’est passé ? Sais-tu qu’une simple déception amoureuse peut entraîner une phobie des hommes et vice versa ? 

Le goumin crée un stress 

Assurément, l’une des parties affectées par la déception amoureuse est le cerveau. La psychologie prend un coup et facilite l’installation d’une dépression énorme. « Cela peut virer à des troubles émotionnels dus au stress accumulé après la rupture. La personne peut développer une phobie. Si c’est une femme, elle va considérer les hommes comme étant les mêmes choses. C’est pareil quand il s’agit d’un homme. » nous apprend KAMBOU Naba, psychothérapeute pranique. 

La personne a plus de facilité à « mettre une barrière dans sa vie et à opter pour le célibat pour le restant de ses jours » poursuit le spécialiste. Rebecca (24 ans) par exemple, a pris cette décision après que son petit ami l’ait quittée. « Tellement notre histoire était vraie. Je n’aurais pas imaginé qu’on allait se séparer un jour. J’ai décidé de ne plus jamais avoir confiance en un garçon. Plus jamais »  a-t-elle confié. 

Le suicide, le cancer, l’hypertension peuvent survenir 

« Moi j’ai eu juste l’envie de ne plus exister. Ma solitude était si forte. J’ai eu l’impression que mon monde s’est écroulé. C’était pour moi un Goumin 5.0. Quand je passe dans la von où on avait de bons moments, cela me rend nerveux » témoigne un jeune dans la vingtaine ayant requis l’anonymat. Sentiments jugés normaux par le psychothérapeute pranique. Selon lui, « Lorsque la déception intervient, l’individu peut manifester une tendance suicidaire ». 

Le stress provoqué après la rupture est capable de déclencher les maladies tant physiques que émotionnelles. « Les maladies chroniques peuvent par exemple surgir chez celui qui a subi la déception. Nous pouvons dans ce cas parler de l’hypertension, du diabète, du cancer et d’autres maladies liées aux émotions. ».  

Après un goumin (déception amoureuse), l’idéal serait de se confier à une personne proche, recommandent les spécialistes. Tirer les bonnes leçons et positiver sont des solutions pour surmonter la période. Au pire des cas, la piste d’un psychologue est utile pour un accompagnement. 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Suivez nous