Les IST courantes et comment les prévenir

Les IST courantes et comment les prévenir

Les Infections Sexuellement Transmissibles (IST) sont des problèmes de santé qui se transmettent lors des rapports intimes. Comprendre ces infections, savoir comment s’en protéger et prendre des mesures sont essentiels pour notre bien-être. Jetons un coup d’œil à quelques-unes des IST les plus courantes et à ce que nous pouvons faire pour rester en bonne santé.

Le VIH/SIDA

Le VIH, virus à l’origine du Sida, se propage par voie orale, sanguine, ou de la mère à l’enfant. Environ 40 millions de personnes vivent avec le virus, et il peut rester dormant pendant plusieurs années, rendant possible une séropositivité non détectée. Utiliser le préservatif est la meilleure prévention. Pour ce qui est des relations stables, un test de dépistage d’IST permet des rapports sexuels non protégés, à condition de rester fidèle.

L’Hépatite B

En 2019, l’OMS estime à 1,2 million le nombre de nouvelles infections par le virus de l’hépatite en Afrique. Le vaccin est obligatoire depuis 2018 pour les jeunes enfants, mais il est recommandé à tout âge pour une protection à vie. Par ailleurs, en cas de positivité, un traitement préventif peut être prescrit.

Le Papillomavirus

Le papillomavirus, souvent sans symptômes, est très contagieux et se transmet par contact peau à peau lors des relations sexuelles, même sans pénétration. Ainsi, le préservatif ne protège que partiellement contre cette IST courante. Un vaccin recommandé entre 11 et 14 ans, avec une vaccination tardive possible jusqu’à 19 ans, offre une protection contre le virus responsable du cancer du col de l’utérus.

La Gonococcie

En hausse chez les 20-39 ans, la gonococcie peut entraîner des problèmes articulaires et une stérilité sans traitement. En effet, les symptômes apparaissent généralement de 1 à 14 jours après le contact sexuel avec une personne infectée. Chez l’homme et les femmes, les symptômes courants sont la miction douloureuse ou la sensation de brûlure en urinant. Bien qu’aucun vaccin ne soit disponible, un traitement antibiotique combiné à une application locale permet de la combattre.

L’Herpès génital

L’herpès provoque des douleurs, des démangeaisons et des cloques génitales. En ce qui concerne le traitement, cette infection est non guérissable et seuls des traitements locaux peuvent contrôler les symptômes. Des prélèvements pendant une crise permettent de poser le diagnostic.

Le Syphilis

La syphilis, provoque des lésions sur la peau et les organes génitaux. Les hommes homosexuels de 20 à 65 ans sont principalement touchés. Un dépistage suivi d’un traitement antibiotique est efficace, bien qu’aucun vaccin ne soit disponible. En dehors de cela, de nombreuses personnes atteintes de syphilis ne présentent pas de symptômes ou ne les remarquent pas.

Hontongnon Yanick ZOUNTCHEGBE

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Suivez nous