Journée Internationale de la Jeunesse 2023 : AWLN Bénin met en lumière les jeunes leaders engagés.

Journée Internationale de la Jeunesse 2023 : AWLN Bénin met en lumière les jeunes leaders engagés.

2063 jeunes leaders engagés béninois sont visés par la campagne « Célébrer les façons dont les #JeunesDirigent en tant qu’agents du changement pour les objectifs mondiaux ». C’est une initiative du caucus des Jeunes de la section Bénin du Réseau African Women Leaders Network (AWLN). Elle entre dans le cadre de la Journée Internationale de la Jeunesse 2023.

De l’avis de Florence ODJO, coordinatrice du domaine leadership des jeunes femmes à AWLN Bénin, « Les jeunes, malgré les limites et contraintes auxquels ils sont confrontés, font preuve d’audace chaque jour et se mobilisent pour contribuer à façonner un monde meilleur ». De jeunes leaders béninois ont accompli des actions remarquables dans divers domaines cette année. Pour la célébration de la journée internationale de la jeunesse, le réseau AWLN a décidé de mettre ces jeunes en avant pendant un mois. La campagne émane de l’initiative du Bureau de l’envoyé du Secrétaire général des Nations Unies pour la jeunesse. Le thème choisi est : « Celebrating Ways #YouthLead as Agents of Change for the Global Goals ». Le Caucus des Jeunes du réseau AWLN assure la mise en œuvre de cette campagne au Bénin. La mobilisation est remarquable grâce à l’accompagnement des organisations de jeunesse sœurs.

Collaboration réussie

Des échos positifs parviennent de tous horizons. La responsable du caucus des jeunes de AWLN Bénin, Sandrine AHOUANYE, a exprimé sa gratitude « envers toutes celles et ceux qui accordent de l’importance à la cause de la jeunesse, et qui en s’illustrant à nos côtés durant cette campagne démontrent que l’avenir ne peut se construire sans la jeunesse ». « Notre mission au sein du Caucus des Jeunes de AWLN est d’impulser le trait d’union entre toutes ces belles initiatives résilientes de citoyenneté active », a déclaré Pistelle Sylviane KOUNDE, première co-responsable du Caucus des Jeunes de AWLN Benin.

Ces mots de satisfaction rejoignent les propos de la Présidente du Chapitre Bénin de AWLN, Huguette AKPLOGAN DOSSA. Elle a félicité le caucus des jeunes pour son engagement et son dynamisme : « Le thème de cette campagne est très évocateur et je vous félicite surtout pour les messages qui captivent l’attention et sont très significatifs. A cet égard, le genre est l’une des innovations. C’est une très bonne chose. Vous avez touché la crème de la crème au niveau de la jeunesse ».

Des messages forts de jeunes leaders béninois

Chaque 12 août, la Journée Internationale de la Jeunesse célèbre les jeunes. Il met en lumière leur voix, actions, initiatives, ainsi que leur engagement. En effet, tout au long du mois, les jeunes leaders engagés partagent leurs accomplissements, attentes et aspirations avec le réseau. Ceci à travers des visuels captivants que le réseau AWLN diffuse les messages percutants sur ses différentes plateformes en ligne. Plusieurs jeunes leaders engagés béninois de la diaspora se sont prêtés à l’exercice. Des jeunes vivant aux Comores, en passant par la France, la République Démocratique du Congo et la République Centrafricaine.

A la faveur de la 77ème Assemblée Générale des Nations Unies, le président de l’Association des blogueurs du Bénin, Emmanuel GANSE, est l’un des 17 Jeunes Leaders engagés reconnus dans le monde entier. Ils ont significativement contribué à l’atteinte les objectifs de développement durable. Emmanuel GANSE reconnaît la forte potentialité de ses pairs. « Faites confiance à la jeunesse et vous serez moins déçus », a-t-il exhorté. Bernadette M’po, Présidente de l’ONG Femme Baobab « plaide pour des politiques en faveur de l’éclosion et de la promotion des jeunes dans tous les secteurs de développement pour des sociétés inclusives et pérennes ». A en croire Safiatou SANNY, Présidente de l’ONG Jeunes Filles-Mères Engagées, « La jeunesse est une période d’enthousiasme, de découverte et de potentiel illimité. Elle mérite d’être célébrée et soutenue dans son voyage vers un avenir meilleur ».

Par ailleurs, Béatrice YOKOSSI se fait défenseure des femmes. Elle estime que « l’investissement dans l’autonomisation économique des femmes est la voie la plus sûre vers l’égalité des sexes« . Puis, pour Cyprienne EZEBADA, fondatrice de Women and Power Association, l’objectif serait d’unir les efforts. Pour elle, « Ensemble, en cultivant l’unité, en nourrissant notre créativité et en préservant notre bien-être, nous définirons une Afrique qui brille de tout son éclat ». L’ambassadeur ODD Zidane Satignon Kuessi voit dans cette campagne « une excellente manière de célébrer et promouvoir le leadership des jeunes ». Par conséquent, il espère que « les jeunes continueront à s’investir dans des actions pour le développement durable ».

Le leadership et la solidarité

La Journée Internationale de la Jeunesse est une occasion de réfléchir aux défis quotidiens des jeunes du monde. La présidente du réseau, Mme Huguette AKPLOGAN DOSSA, a lancé un appel à la solidarité à l’endroit des jeunes leaders. « Je voudrais que cette campagne puisse vous aider réellement à mettre en place cette chaine de solidarité que AWLN souhaite. Solidarité, compétences et progrès est notre slogan (…) Si on est solidaire et qu’on utilise la solidarité et nos potentialités nous aurons réellement le progrès ».

La deuxième co-responsable du Caucus des Jeunes d’AWLN Bénin, Florence BIO IDRISSOU, renchérit : « Le mois dédié à la jeunesse par l’ONU nous a offert une formidable opportunité pour porter ce message de solidarité (…). Nous aimerions que cette chaîne de solidarité perdure au- delà du mois d’août et qu’on se donne davantage la main pour que la voix de la jeunesse soit entendue et valorisée dans les espaces les plus inaccessibles ».

Pour rappel, le Réseau des Femmes Leaders Africaines (AWLN) est avenue au Bénin le 13 février 2020.  La ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance, Véronique Tognifodé Mèwanou, a effectué ce lancement. De ce fait, le Bénin est le 12ème pays du continent à avoir installé son chapitre national. Actuellement, le Réseau comporte six piliers. Il s’agit notamment l’autonomisation des femmes rurales, la participation politique, le leadership des jeunes femmes, la mobilisation sociale, la paix et la sécurité, ainsi que l’inclusion financière. Ainsi, chaque pays s’engage selon ces piliers, qui définissent les axes d’intervention du réseau.

Fulgencia HOUNTONDJI

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Suivez nous