Dialogue parent enfant : solution pour une bonne éducation sexuelle

Dialogue parent enfant : solution pour une bonne éducation sexuelle

Vous rendez vous compte qu’à notre naissance, le premier refuge dans lequel nous nous trouvons en sécurité se trouve être nos parents ? Nos héros d’antan à qui nous offrions toute notre confiance, notre amour et surtout nos premiers mots. C’est donc purement paradoxal et surprenant de constater que plus nous grandissons, plus nos conversations se résument au strict minimum indispensable. C’est devenu une norme au Bénin de ne pratiquement pas converser avec ses parents sur ces sujets qui nous paraissent intimes, notamment la sexualité. Après d’aucun s’étonnent de voir leur enfant sombrer dans la déviance sexuelle. Pourtant, la solution parait claire et le secret à porter de main. Parent, enfant, adolescent et jeune, vous voilà livrer 03 raisons pour lesquelles le dialogue parent-enfant garanti une meilleure éducation sexuelle.

1.     Le dialogue installe la confiance entre interlocuteurs, nommément entre parents et enfants

Une des raisons particulières pour laquelle les parents ne désirent pas parler de sexualité avec leurs enfants réside dans le fait qu’ils ne leur font pas vraiment confiance. Par conséquent, les enfants ne se sentent pas en confiance avec leur parent. Certains parents croient qu’en discutant de sexualité avec leurs enfants, ceux-ci risquent de s’abandonner à la déviance sexuelle.

Il se crée ainsi un énorme fossé entre les enfants et les parents. C’est ce que précise le docteur en sociologie Hortense LOKOSSOU lorsqu’elle stipule : « Avec cette attitude, les parents risquent de constituer un obstacle au dialogue et vont inhiber l’élan naturel que les enfants ont vis-à-vis d’eux » (Matin Libre). Communiquer régulièrement avec son enfant, quel que soit son âge, crée au sein de la famille un climat de confiance mutuelle.

Plus encore durant la période de la puberté. L’enfant se sent compris et accepté pour ce qu’il est. Il n’a donc aucune gêne à partager avec ses parents les expériences de sa vie, notamment ceux en rapport avec la sexualité. Le parent redevient ainsi le premier repère de l’enfant face aux questions sur la sexualité qu’il ne comprend pas. Il est plus enclin à prioriser les conseils de ses parents compte tenu de la confiance qu’il leur porte et par conséquent faire les bons choix pour sa vie.

2.     Le dialogue permet aux parents d’orienter le genre d’éducation qu’ils souhaitent donner à leur enfant

« Tel arbre, tel fruit » Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)

Les parents sont les premiers pionniers dans la vie de leur enfant. Ils précèdent la société et, de ce fait, inculque aux enfants les règles de savoir-vivre et de savoir être. C’est pour cela que l’éducation de base pour l’enfant est primordial de même que l’éducation sexuelle. Le devenir de l’enfant repose entre les mains de ses parents.

Constatez de ce fait que si la situation avait été comprise de cette façon, le résultat que nous subissons aujourd’hui serait différent. Les résultats de la cinquième enquête démographique et de santé réalisée au Bénin (2017-2018), rapporte que parmi les jeunes de 15-24 ans, 12 % des filles disent avoir eu leur premier rapport sexuel avant l’âge de 15 ans, contre 8 pour cent chez les garçons.

62 % de ces filles ont leur premier rapport sexuel avant leurs 18 ans contre 39 % chez les hommes. Ceci décrit clairement que ces enfants ne reçoivent pas la bonne information ; celle que leurs parents ont le devoir de leur donner à travers un dialogue constructif adapté à leur âge. Les parents découvrent ainsi les préoccupations réelles de leurs enfants et sont en mesure de les guider sur le chemin le mieux indiqué.

 

3.     Les médias donnent aux enfants des informations erronées que le dialogue avec les parents rectifie

Nous sommes au XXIe siècle. Les réalités ont évolué, les réseaux sociaux sont nés, Netflix et d’autres plateformes ont connu un essor remarquable et les enfants croient comprendre le sexe de manière étonnement précoce. Ils préfèrent se fier aux expériences irréelles que les séries et les films leur vendent plutôt qu’à celles de leurs parents étant donné que ceux-ci ne leur en donnent pas.

À un certain âge, l’enfant se pose énormément de questions sur lui, sur son corps et sur le monde. C’est l’occasion rêvée pour les parents de lui livrer ouvertement les réalités de ce monde imaginaire. Ils sont passés par là et ont su apprendre de leurs expériences et erreurs. Dialoguer avec l’enfant lui évite de se faire corrompre par les médias.

Cela éveille sa conscience et le guide dans ses choix dans un monde où la mauvaise information se vend comme des petits pains. La jeune élève M. Madeleine SAVOEDO partage l’expérience qu’elle vit avec sa mère, lors d’un micro trottoir organisé par l’Association des Bloggeurs du Bénin autour du thème : dialogue parent enfant. Elle explique comment sa mère se base sur les expériences de ses connaissances pour la prévenir de ce qui pourrait lui arriver.

Comme le dit si bien Honoré de Balzac dans Mercadet (posthume, 1851) : « L’expérience des parents doit être la leçon des enfants ».

 

Le défi est de taille et la besogne énorme pour parvenir à restaurer dans les familles béninoises ce climat de dialogue ouvert entre parent et enfant. Mais comme dit l’adage « A cœur vaillant, rien d’impossible », surtout que vous détenez à présent des raisons motivantes de changer la donne. N’hésitez donc plus.

Par Hilary SAVI

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Suivez nous