Women Voice : Quinze jeunes filles entament la formation

Women Voice : Quinze jeunes filles entament la formation

Le lancement de l’édition 2023 du projet Women Voice a eu lieu ce samedi 18 février 2023.  Cela a eu lieu au siège de l’association Women and Power Association à Abomey-Calavi. Cette journée a consacré le déroulement de deux modules de formation à l’endroit de plusieurs jeunes filles. Elles sont au nombre de 30 filles sélectionnées. Elles viennent respectivement de la Faculté des Lettres, Langues, Art et Communication (FLLAC) et la Faculté des Sciences Humaines et Sociales (FASHS) de l’université d’Abomey Calavi. L’objectif est de leur octroyer des connaissances dans la prise de parole en public et la représentation dans les instances de prise de décisions. Après la première édition du concours  »Meilleure femme leader  », la deuxième édition a démarré avec une forte participation des jeunes filles pour la mise en lumière de leur leadership au service de la communauté.

Filles « déprogrammées » et « reprogrammées »

La première communication a tourné autour du thème ‘’Déprogrammation-Reprogrammation’’. La thématique a permis de projeter une lumière critique sur les stéréotypes entravant l’affirmation des jeunes filles. De plus, le moment d’échange est apparu comme un boulevard de découverte d’astuces pour la confiance en soi.

En effet, au cours de la formation, la formatrice Samiratou MERE, a souligné :« qu’il existe plusieurs croyances longtemps adoptées mais qui empêchent la jeune femme d’éclore son potentiel et d’aller de l’avant ». « Mon espérance est que ces barrières soient brisées et que les femmes acceptent de s’affirmer dans la société » a-t-elle ajouté.

L’E-réputation comme vitrine d’un leader

Ulrich TONAKPA consultant en communication a entretenu les participantes sur l’image sur les réseaux sociaux. À travers des cas pratiques présentés, le formateur a démontré l’importance de se créer une bonne e-réputation. Selon lui, « Les réseaux sociaux doivent refléter la personnalité de l’utilisateur dans la vraie vie. Ils nous permettent de présenter nos activités de la manière la plus professionnelle possible ».

Le diagnostic étant effectué, le consultant a partagé ses expériences et a recommandé quelques outils pour analyser l’état de l’image d’une personne sur internet. Par ailleurs, il a mis l’accent sur les comportements idéals à adopter en ligne et les attitudes à éviter. « Votre nom, votre photo de profil, vos contenus, vos réactions ou vos commentaires doivent être émis de manière responsable » précise-t-il.

L’interaction entre formateurs et bénéficiaires du proejt Women Voice a été de mise lors des deux modules de formation. Une formation qui va s’étendre sur deux mois et à l’issue de laquelle, la meilleure femme leader de cette deuxième édition sera connue.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Suivez nous