Ces actions fréquentes qui portent atteinte à l’environnement

Ces actions fréquentes qui portent atteinte à l’environnement

Plusieurs menaces pèsent sur l’homme aujourd’hui. Notamment, le changement climatique, le réchauffement climatique, disparition progressive des espèces rares, augmentation du nombre de cancers et autres. Tout cela est en majeure partie la résultante de la dégradation de l’environnement. Chaque arbre coupé, chaque déchet jeté dans l’eau, une cigarette fumée, etc. agit sans doute sur l’écosystème et pollue l’environnement. Des gestes banals du quotidien qui sont nuisibles.

Jeter les déchets n’importe où

Selon les estimations de la Banque mondiale en 2018, la production mondiale de déchets représente de 2,01 milliards de tonnes par an pour ce qui est des déchets municipaux (Planetoscope). D’ici à 2050, la quantité de déchets devrait augmenter de 70 % dans le monde, pour atteindre 3,4 milliards de tonnes annuelles, toujours selon les prévisions. Étrange n’est-ce pas ? Mais c’est la triste réalité. Ce simple jet de sachets, de pot de yaourt, de boîte de conserve, etc. affecte ton environnement.

Il est connu de tous qu’à chaque déchet que nous jetons dans la nature notre milieu de vie devient insalubre. L’impact des déchets industriels ou domestiques libérés n’est pas seulement ressenti chez l’être humain, mais aussi sur les autres espèces (animales et végétales). Pourtant, en ce qui les concerne, ils n’en sont vraiment pour rien. Une prise de conscience collective est donc désormais une nécessité. Jetons les déchets à la poubelle !

Faire de la pollution atmosphérique

Les gaz d’échappement des véhicules figurent parmi les sources extérieures pollueuses de l’air. Ces gaz d’échappement contiennent en effet du monoxyde de carbone, du monoxyde et du dioxyde d’azote et des particules fines riches en HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques) cancérogènes (INRS.FR).

Une ouverture qui favorise ainsi des réactions chimiques nuisibles le bien-être de l’environnement en raison de la pollution de l’air. Cela stipule que la moindre négligence du système d’échappement de ta moto ou de ta voiture porte un coup a l’air que nous respirons. L’idéal serait alors de veiller à l’entretien rigoureux de l’engin pour éviter les émissions de fumées.

Couper abusivement des arbres

Si aujourd’hui la question climatique est un sujet d’urgence qui inquiète toute la planète, cela est dû en majeur parti à la coupe anarchique des arbres. La déforestation a en effet un impact considérable sur le changement climatique, car les arbres sont habiletés à conserver le dioxyde de carbone. Les détruire, c’est participer à la réduction de la capacité de l’écosystème à contenir du CO2 et par ricochet amplifier l’effet de serre.

Aussi, la disparition des arbres facilite le déséquilibre naturel parce qu’ils abritent généralement des espèces animales souvent rares ou fragiles. Ces espèces disparaissent parallèlement à leur milieu de vie. Alors, en coupant un arbre, c’est impacté négativement l’environnement. Ceci étant, il est recommandé de procéder au reboisement lorsque l’on coupe un arbre pour une certaine raison. Mais combien de personnes le font réellement ?

La pollution des eaux

Nul n’ignore le rôle de l’eau dans la vie de l’être humain. Pourtant, les activités de l’homme menacent cette ressource, qui peut s’avérer dangereuse une fois contaminée. Lorsque les entreprises déversent leurs déchets dans les eaux ou que les pêcheurs modifient la composition de l’eau à travers l’utilisation de produits peu recommandables, non seulement les êtres qui y vivent succombent, mais également les humains.

La biodiversité aquatique est donc atteinte et la santé de l’homme est menacée. Il est de ce fait important de mieux recycler les déchets en adoptant des comportements adéquats, car les rivières, les mers, les océans ou les lacs ne sont en aucun cas des dépotoirs.

 

Yanick ZOUNTCHEGBE

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Suivez nous